La poésie de François Muir : les disparitions de l’éclipse

Résumé : L'oeuvre poétique de François Muir - au même titre que ses romans et ses récits - demeure aujourd'hui encore peu connue en dehors du cercle restreint de ceux qui le côtoyèrent de son vivant. À peine ce cercle s'est-il élargi au fil des années, grâce notamment aux correspondances qu'il a su établir avec quelques auteurs et critiques, et non des moindres, et bien sûr grâce aux éditeurs qui s'engagèrent à publier cette oeuvre, dont une part est posthume. Et tout un travail à venir tarde à faire connaître les inédits dont l'importance ne semble faire aucun doute. Ce qui faciliterait la confrontation nécessaire de cette oeuvre avec la création poétique de l'époque, une oeuvre qui, en raison de son originalité et de sa fécondité, se tient à distance de la plupart des oeuvres qui lui sont contemporaines. La singularité de cette oeuvre poétique et l'aventure intime dont elle témoigne se prêtent peu à quelque comparaison
Type de document :
Article dans une revue
L'Etrangère, La Lettre volée, 2014, pp.65-88
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01589441
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : lundi 18 septembre 2017 - 15:20:22
Dernière modification le : lundi 26 mars 2018 - 15:27:58

Identifiants

  • HAL Id : hal-01589441, version 1

Collections

Citation

Nathalie Brillant Rannou. La poésie de François Muir : les disparitions de l’éclipse . L'Etrangère, La Lettre volée, 2014, pp.65-88. 〈hal-01589441〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

61