Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

À la mode de Bretagne : la culture arthurienne dans le Roman du Hem de Sarrasin (1278) et le Roman de Guillaume d’Orange

Résumé : A la fin du Moyen Âge, la tradition arthurienne fournit des sujets pour des pratiques comme les pas d'armes, les entrées royales, les tournois, et pour des oeuvres d'art, en particulier les tapisseries. A un moment où les productions littéraires arthuriennes deviennent rares, à l'inverse les cas de transfictionnalité médiatique se multiplient. Pourtant deux exemples suggèrent que ces deux pratiques ne se succèdent pas : le Roman du Hem décrit dès 1278 un tournoi réel, à coloration arthurienne, qui eut lieu, et tardivement, en 1454-6 le Roman de Guillaume d'Orange présente encore quelques allusions arthuriennes. Il semble qu'il y ait eu une mode arthurienne, dès les années 1270, à la fois littéraire et extra-littéraire, transmédiatique. A travers deux témoins très différents (la matière arthurienne est l'objet dans le Tournoi du Hem d'une double transmédialité, dans le Roman de Guillaume d'Orange d'une transfictionnalité minimale), on verra d'une part la diversité des emplois qui sont faits de la matière arthurienne, désormais désolidarisée du roman arthurien, et on tentera de cerner à quoi correspond la culture arthurienne supposée et véhiculée par ces oeuvres et quelles en sont les in-flexions : plastique, la matière arthurienne reçoit des éclairages différents. Le Roman du Hem est la mise en roman en 1278 d'un tournoi à scénario arthurien qui eut lieu au Hem. L'événement historique qui lui sert de base résulte d'une mise en scène lu-dique, comme il y en eut tant jusqu'au XVI e siècle : premier transfert médiatique. Sarrasin, ensuite, mit en roman l'évènement : deuxième transfert médiatique, dont la mise en oeuvre est court-circuitée par la convocation d'éléments littéraires par l'auteur, indépendamment de la réalité historique. La matière arthurienne intervient donc au moins à trois niveaux : d'une part comme base du scénario réel, d'autre part comme scénario réel retranscrit par le récit, et enfin comme référence passant directement de la culture de l'auteur au texte.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01624025
Contributor : Christine Ferlampin-Acher <>
Submitted on : Thursday, October 26, 2017 - 8:38:40 AM
Last modification on : Wednesday, April 1, 2020 - 1:29:28 PM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, January 27, 2018 - 12:52:22 PM

Files

36. CFAattestart2 (Hem Guillau...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01624025, version 1

Collections

Citation

Christine Ferlampin-Acher. À la mode de Bretagne : la culture arthurienne dans le Roman du Hem de Sarrasin (1278) et le Roman de Guillaume d’Orange. Christine Ferlampin-Acher. Arthur après Arthur : la matière arthurienne tardive en dehors du roman arthurien, de l'intertextualité au phénomène de mode / sous la direction de Christine Ferlampin-Acher, Presses Universitaires de Rennes, pp.517-537, 2017, 978-2-7535-5268-5. ⟨hal-01624025⟩

Share

Metrics

Record views

75

Files downloads

149