Icare, Dédale, Phaéton et Hélie : l’invention des ailes volantes dans L’Historia Regum Britaniae de Geoffroy de Monmouth, Le Roman de Brut et Perceforest

Résumé : Ce livre étudie la place et la représentation de la mécanique dans la culture du Moyen Âge et plus spécialement dans les textes littéraires qui s’emparent des machines. L’écrivain se considère lui aussi comme un artisan et l’engin renvoie à l’artifice de la création littéraire. Au carrefour entre arts mécaniques et imaginaire poétique, s’expriment ainsi les ambiguïtés de la figure du créateur.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Fabienne Pomel. Engins et machines : l'imaginaire mécanique dans les textes médiévaux / sous la direction de Fabienne Pomel, Presses universitaires de Rennes, pp.229-243, 2015, 978-2-7535-4046-0
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-rennes2.archives-ouvertes.fr/hal-01593447
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : mardi 26 septembre 2017 - 11:46:52
Dernière modification le : mercredi 21 février 2018 - 16:40:17

Identifiants

  • HAL Id : hal-01593447, version 1

Collections

Citation

Christine Ferlampin-Acher. Icare, Dédale, Phaéton et Hélie : l’invention des ailes volantes dans L’Historia Regum Britaniae de Geoffroy de Monmouth, Le Roman de Brut et Perceforest . Fabienne Pomel. Engins et machines : l'imaginaire mécanique dans les textes médiévaux / sous la direction de Fabienne Pomel, Presses universitaires de Rennes, pp.229-243, 2015, 978-2-7535-4046-0. 〈hal-01593447〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

19