Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Verdi-Wagner : imaginaire de l'opéra et identités nationales

Résumé : La fin de la musique ! » : telle serait la conséquence de la défaite de l’Allemagne dans la Première Guerre mondiale, si l’on en croit T. Mann, théoricien d’un véritable « choc des civilisations » dont les musiques de Verdi et de Wagner seraient les symboles. Savoir comment les deux compositeurs ont pu devenir les représentants par excellence de l’« italianité » et de la « germanité », des cultures « méditerranéenne » et « nordique », déterminer ce que l’on entend par là lorsque l’on est Italien ou Allemand, Français ou Anglais, d’hier ou d’aujourd’hui, tel est l’enjeu de ce livre. En contrepoint, l’on se demande quelle figure est susceptible de jouer en France un rôle comparable. Et l’on montre combien cette confrontation se nourrit de lieux communs présents bien avant le XIXe siècle. On remonte ainsi jusqu’aux origines de l’opéra, dont les principales nations européennes ne cessent de réécrire la naissance, pour mieux s’en attribuer la paternité.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01593718
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Tuesday, September 26, 2017 - 3:59:02 PM
Last modification on : Thursday, February 6, 2020 - 2:24:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01593718, version 1

Citation

Timothée Picard. Verdi-Wagner : imaginaire de l'opéra et identités nationales. Actes Sud, pp.323, 2014, 978-2-330-02297-6. ⟨hal-01593718⟩

Share

Metrics

Record views

68