Les albums de Jean de Brunhoff : usages de la couleur

Résumé : À partir du (trop exclusivement) célèbre « costume d'une agréable couleur verte », l'étude se propose d'analyser les deux grandes fonctions de la couleur dont Jean de Brunhoff fait usage dans les cinq albums entièrement réalisés de sa main. La fonction ancienne d'individualisation permet d'identifier les protagonistes (comme distinguer entre tant d'éléphants gris?) et une fonction nouvelle d'agencement de la page et de la double page comme espace narratif. L'analyse montre que le vêtement, loin de se réduire à un marquage anthropomorphe est, pour Babar, un enjeu ontologique et social et que sa garde-robe obéit pour partie à des codes sociaux, pour partie aux choix d'organisation chromatique des pages en vis-à-vis et des grandes doubles pages. La couleur est alors susceptible d'opposer ou d'enchaîner des séquences narratives, de marquer le passage du temps, de dramatiser la tourne des pages, se traduire la subjectivité du point de vue, de se faire lyrique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01600042
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Monday, October 2, 2017 - 4:51:04 PM
Last modification on : Monday, March 26, 2018 - 2:45:07 PM

File

strenae-520.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

Citation

Isabelle Nieres-Chevrel. Les albums de Jean de Brunhoff : usages de la couleur. Strenae - Recherches sur les livres et objets culturels de l’enfance, Association Française de Recherche sur les Livres et les Objets Culturels de l’Enfance (AFRELOCE), 2012, ⟨10.4000/strenae.520⟩. ⟨hal-01600042⟩

Share

Metrics

Record views

106

Files downloads

114