Avatars allégoriques du locus amoenus : paysage et subjectivité dans quelques récits de songe du Roman de la Rose à Froissart

Résumé : Le paysage allégorique oscille entre deux pôles : un paysage mental, proprement « allégorique », qui donne le cadre nécessaire à une figuration et à un déploiement de l’idée ; et un paysage naturel qui se fait miroir de l’âme, le paysage « symbolique » de la critique post-romantique. Si le premier pôle semble familier plutôt à l’époque médiévale, le second à l’âge romantique, il semble que les choses ne soient pas si tranchées. Notre appréhension du monde est toujours prédéterminée et médiatisée par des cadres de pensée et des textes ; inversement, les paysages allégoriques sont traversées par l’expérience physico-sensorielle du monde.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Le paysage allégorique : entre image mentale et pays transfiguré / sous la direction de Christophe Imbert et Philippe Maupeu, Presses universitaires de Rennes, pp.51-69, 2011
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01614847
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : mercredi 11 octobre 2017 - 14:48:49
Dernière modification le : lundi 26 mars 2018 - 14:49:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-01614847, version 1

Citation

Fabienne Pomel. Avatars allégoriques du locus amoenus : paysage et subjectivité dans quelques récits de songe du Roman de la Rose à Froissart. Le paysage allégorique : entre image mentale et pays transfiguré / sous la direction de Christophe Imbert et Philippe Maupeu, Presses universitaires de Rennes, pp.51-69, 2011. 〈hal-01614847〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24