A1 de Daniel Canty : une (nouvelle) aventure de lecture. Ou comment manier les outils du “méta” dans une perspective cantyque

Résumé : Coécrit à l’intersection de nos travaux sur l’hétérolinguisme et l’hétéronymie, cet article explore les pistes ouvertes par la mise en scène de la figure « D » dans A1 de Daniel Canty. Cryptonyme de l’auteur, dérivation d’un ABCD, génération typographique du texte ? L’ouverture des possibles interprétatifs nous invite à rejouer (avec) le texte en lui empruntant son protocole de fonctionnement, résolument ludique et relativement vertigineux… Si vous avez vous aussi envie d’expérimenter la fiction d’auteur comme une aventure des sens et de la pensée hors cadre, venez jeter un œil et lancer le… dé !
Type de document :
Article dans une revue
Temps zéro, 2017, Le roman comme atelier : les nouveaux romanciers fictifs de la littérature québécoise, 〈http://tempszero.contemporain.info/document1507〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01617269
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : lundi 16 octobre 2017 - 14:31:41
Dernière modification le : lundi 26 mars 2018 - 14:49:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-01617269, version 1

Citation

Charline Pluvinet, Myriam Suchet. A1 de Daniel Canty : une (nouvelle) aventure de lecture. Ou comment manier les outils du “méta” dans une perspective cantyque. Temps zéro, 2017, Le roman comme atelier : les nouveaux romanciers fictifs de la littérature québécoise, 〈http://tempszero.contemporain.info/document1507〉. 〈hal-01617269〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66