L’impossible échec ou comment accepter d’être écrivain »

Résumé : L’imaginaire littéraire contemporain est encore fortement marqué par les figures de ratés et d’écrivains maudits devenus, depuis le XIXe siècle, les représentants mythiques d’une littérature sans compromission : l’échec se renverse ainsi en victoire pour ces écrivains, prêts à tout perdre au nom de l’œuvre, qui considèrent leur exclusion comme la preuve de leur authenticité et de leur légitimité. Les nombreuses représentations d’écrivains souffrants dans la littérature fictionnelle sont le reflet de la persistance de ce scénario auctorial. Cependant, il semble que ce déploiement de fictions d’auteurs négatives constitue en son cœur une entreprise salutaire de lutte contre un naufrage possible de la littérature : ces récits mettent en scène l’insatisfaction provoquée par la réussite littéraire et interrogent la fascination qu’à l’inverse l’échec exerce sur les écrivains. L’exemple du roman Doctor Pasavento d’Enrique Vila-Matas montre comment la figure de l’écrivain résiste malgré tout à la tentation de l’abîme et se reconstruit à l’écart des ratés pour rendre impossible l’échec de la littérature.
Type de document :
Article dans une revue
Post-Scriptum, 2011, La figure du raté : perspectives comparatistes, Mai (13), 〈http://www.post-scriptum.org/13-07-limpossible-echec-ou-comment-accepter-detre-ecrivain/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01617361
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : lundi 16 octobre 2017 - 15:00:05
Dernière modification le : lundi 26 mars 2018 - 14:49:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-01617361, version 1

Citation

Charline Pluvinet. L’impossible échec ou comment accepter d’être écrivain ». Post-Scriptum, 2011, La figure du raté : perspectives comparatistes, Mai (13), 〈http://www.post-scriptum.org/13-07-limpossible-echec-ou-comment-accepter-detre-ecrivain/〉. 〈hal-01617361〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58