Striptease : désarticuler Duchamp par le genre

Résumé : Marcel Duchamp, plus qu’aucun autre artiste du XXe siècle, a marqué de façon irréversible l’histoire de l’art contemporain, provoquant avec Fontaine (1917) un point de non-retour ouvrant la voie à des pratiques artistiques libérées du joug académique. Alors que la question de l’érotisme est souvent convoquée par l’artiste d’une façon explicite ou allégorique, la réception de cet érotisme par les artistes femmes, engagées dans une représentation critique du sexe féminin et du genre au début des années 1970, produit une interprétation inédite et féministe de l’oeuvre de Duchamp.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2012, 131 (4), pp.64 - 64. 〈10.3917/caph.131.0064〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-rennes2.archives-ouvertes.fr/hal-01626287
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : lundi 30 octobre 2017 - 15:41:04
Dernière modification le : mercredi 21 février 2018 - 16:40:07
Document(s) archivé(s) le : mercredi 31 janvier 2018 - 12:44:52

Fichier

CAPH_131_0064.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Elvan Zabunyan. Striptease : désarticuler Duchamp par le genre. Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2012, 131 (4), pp.64 - 64. 〈10.3917/caph.131.0064〉. 〈hal-01626287〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16

Téléchargements de fichiers

8