HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Courbet et la critique d’art : inconvenance des sujets et conventions picturales

Résumé : La littérature du XIXe siècle accorde beaucoup d’importance aux convenances. Si la bienséance impose à la vie en société leurs lois implacables, celles-ci ne sont en revanche que rarement établies de façon claire et supposent tout un appareil de nuances difficiles à saisir, propres à chaque groupe ou paradigme culturel. La définition du convenable et de l’inconvenant se déplace constamment et paraît toute relative : à quoi s’agit-il de convenir? Dès lors, à travers ces notions, la littérature interroge un rapport complexe à la norme et à la juste mesure, chaque écart cristallisant des enjeux sociaux, moraux, politiques, mais aussi esthétiques et poétiques. Car la parole et l’écriture sont le lieu de toutes les inconvenances; par elles, la littérature se voit et se dit elle-même, dans sa relation au groupe comme à la création.
Complete list of metadata

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01629510
Contributor : Laurence Leroux Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 6, 2017 - 3:12:00 PM
Last modification on : Monday, December 13, 2021 - 12:03:01 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01629510, version 1

Citation

Érika Wicky. Courbet et la critique d’art : inconvenance des sujets et conventions picturales. Du convenable et de l'inconvenant : littérature française du XIXe siècle / sous la direction de Sophie Pelletier et Véronique Cnockaert, UQAM, Université du Québec à Montréal, 2015, 978-2-923907-39-0. ⟨hal-01629510⟩

Share

Metrics

Record views

27