Les montagnes sont le commencement et la fin du paysage.’’ L’invention photographique du paysage de montagne ou les archives d’une conquête (1850-1865)

Résumé : L’ouvrage explore le paysage photographique des origines (vers 1850) à nos jours, des paysages des frères Bisson aux artistes actuels comme Walter Niedermayr, Jean-Marc Bustamante ou Éric Bourret. Il déploie la triple thèse suivante : le paysage photographique accomplit l’ensemble du genre inventé à la Renaissance ; ce faisant, il se libère de la tradition et ouvre au paysage un champ indéterminé d’inventions presque infinies. Cette continuité et cette rupture créent ainsi un paysage « sans qualité » selon l’expression de Robert Musil, paysage dont la polymorphie alimente les autres arts et la créativité de l’art contemporain
Complete list of metadatas

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01634551
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Tuesday, November 14, 2017 - 11:37:30 AM
Last modification on : Thursday, May 2, 2019 - 3:26:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01634551, version 1

Collections

Citation

Pierre-Henry Frangne. Les montagnes sont le commencement et la fin du paysage.’’ L’invention photographique du paysage de montagne ou les archives d’une conquête (1850-1865). Les inventions photographiques du paysage / sous la direction de Pierre-Henry Frangne et Patricia Limido, Presses universitaires de Rennes, pp.185-198, 2016, 978-2-7535-5136-7. ⟨hal-01634551⟩

Share

Metrics

Record views

70