Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Faire, faire faire : Exposer le savoir, incarner le pouvoir

Résumé : Dans les planches de l’Encyclopédie, le voir ouvre l’accès universel au savoir. La beauté du mécanisme est un modèle d’intelligibilité, et à ce titre elle contribue à opposer les connaissances scientifiques à toutes sortes de savoirs occultes. La machine est en effet comparable à l’œuvre d’art en tant qu’un faire intelligent, tandis que les machines d’aujourd’hui ne sont plus ouvertes à cette articulation du voir, du savoir et du faire ; pourtant on sait les faire faire. La machine bascule du savoir vers le pouvoir, ce qu’exprime une esthétique de l’absurde qui domine les représentations de la machine au XXe siècle. L'article réfléchit sur les façon d'en sortir : le design sociale du constructivisme révolutionnaire, les machines désirantes, une psychanalyse de la mécanique du merveilleux, etc. De quelle esthétique de la machine avons-nous besoin aujourd'hui ?
Complete list of metadata

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01688024
Contributor : Laurence Leroux Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, May 8, 2021 - 2:36:50 PM
Last modification on : Friday, May 28, 2021 - 5:28:01 PM
Long-term archiving on: : Monday, August 9, 2021 - 6:06:15 PM

File

Hal Faire faire faire.pdf
Publication funded by an institution

Identifiers

  • HAL Id : hal-01688024, version 1

Collections

Citation

Leszek Brogowski. Faire, faire faire : Exposer le savoir, incarner le pouvoir. Figures de l'art - Revue d'études esthétiques, Presses de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2016, L'art et la Machine / sous la direction de Danièle Méaux, pp.33-46. ⟨hal-01688024⟩

Share

Metrics

Record views

184

Files downloads

33