HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

De "parasites sociaux" au "fameux sapeur". La désobéissance civile de l’art

Abstract : Résumé : Le document publié ici, augmenté par rapport à l'édition originale (Parasite(s). Une stratégie de création, L'Harmattan, pp.48-83, 2010, collection Esthétiques), a été rédigé pour la revue polonaise Dyskurs (dont provient ce fichier). Le même document a été publié ici : https://hal.univ-rennes2.fr/halshs-00627053v1. Dans cet essai se confrontent deux séries de réflexions, l’une portant sur les pratiques dites « parasitaires » dans l’art récent (objet d’un colloque à Amiens en 2006), l’autre sur la fonction désaliénante de l’art, telle notamment qu’elle est conçue et pratiquée par Laurent Marissal (dont le livre Pinxit. Peintures 1997-2003, Rennes, Éditions Incertain Sens, 2005, se trouve ici au centre d’attention), l’objectif étant rattacher les problématiques qui émergent de cette confrontation à l’histoire politique et intellectuelle, et ce enfin de mieux en saisir les enjeux. Dans un premiers temps, la notion même de parasite est revue à travers ses usages sinistres par les nazis et dans les pays du bloc soviétique (« parasite social »), et mise en relation avec les références à l’économie politique (Adam Smith, Karl Marx, Pierre-Joseph Proudhon, Stanislav Andreski), où il apparaît que, loin de constituer un concept, le « parasite sociale » est un fourre-tout dont le sens et le contenu change du tout au tout selon le point de vue adopté. Dans un second temps, en partant du contexte socio-économique du travail artistique, ainsi que des implications politiques des usages de l’expression « parasite social », l’analyse de la pratique artistique de Laurent Marissal donne lieu à une reconstitution historique du concept de l’aliénation et de la façon dont l’art fut pensé par les philosophes comme une expérience désaliénante. Se réunissent dans cette reconstitution plusieurs traditions philosophiques : le siècle des Lumières (Denis Diderot, Jean-Jacques Rousseau, Maxime de Robespierre, Friedrich Schiller), les penseurs de l’anarchisme (Max Stirner, Pierre-Joseph Proudhon, Mikhaïl Bakounine, Lev Tolsoï), mais aussi, de manière plus surprenante, Karl Marx et Umberto Eco dont la théorie de l’œuvre ouverte est en réalité une réponse à la question de l’aliénation, telle que Marx l’a formulée. Les interrogations qui s’annoncent dans ces analyses concernent les enjeux indissociablement esthétiques et politiques : la désobéissance civile (lorsque la liberté d’expression conduit les artistes à la limite de la légalité : Krzysztof Wodiczko, Alfredo Jaar, Francis Alÿs, Gianni Motti, Pierre Huyghe, Clido Mereiles, etc.), la fonction désaliénante de l’art (éducation esthétique selon le modèle de Schiller ou action politique – y compris dans l’art – selon Marx ?), la conception de la propriété (fondée sur la jouissance ou la possession ? la propriété inaliénable est-elle fondée sur le droit d’auteur ou sur le droit illimité de posséder ?), la conception du temps dans l’expérience de l’aliénation, notamment dans le cas du travail alimentaire des artistes (Rousseau, Witold Gombrowicz), etc. En 1997, Laurent Marissal se fait employer au musée Gustave Moreau comme surveillant ; situation typique pour les jeunes artistes, lui, titulaire du diplôme de l’académie des Beaux-Arts de Paris. C’est à partir de cette expérience qu’il conçoit son art comme moyen de recouvrer le temps de son existence, vendu à l’employeur. Du syndicat : l’artiste fait l’instrument de son art. Il démissionne en 2003, et fait paraître en 2005 Pinxit. Peintures 1997-2003, comme document, récit et expression de l’expérience où l’art et le travail se sont ressoudés pour de bon avec la vie.
Complete list of metadata

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01688471
Contributor : Laurence Leroux Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 3, 2021 - 10:50:40 AM
Last modification on : Monday, December 13, 2021 - 12:03:05 PM
Long-term archiving on: : Saturday, September 4, 2021 - 6:21:21 PM

File

335426.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01688471, version 1

Collections

Citation

Leszek Brogowski. De "parasites sociaux" au "fameux sapeur". La désobéissance civile de l’art. Dyskurs : Pismo Naukowo-Artystyczne ASP we Wrocławiu, Akademia Sztuk Pięknych im. Eugeniusza Gepperta we Wrocławiu, 2016, pp.48-83. ⟨hal-01688471⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

12