Comment concilier participation citoyenne et entrepreneuriat chez les jeunes ? L’exemple des Coopératives Jeunesse de Services.

Résumé : Comme il l’est rappelé dans le texte de l’appel à communication, engagement et participation des jeunes font partie des préoccupations majeures des politiques européennes et nationales. Pour ces dernières, il est essentiel de favoriser la participation juvénile afin d’assurer l’engagement citoyen de cette classe d’âge. Au chapitre des autres préoccupations majeures des politiques européennes et nationales en direction de la jeunesse se trouve également la question de leur insertion professionnelle et de leur employabilité. Les jeunes ont à faire face à des problèmes majeurs dans leur parcours vers l’insertion professionnelle stable : emplois de courte durée, problèmes de déclassement, périodes de chômage importantes. En réponse à ces difficultés, des discours et des programmes axés sur le développement de l’entrepreneuriat se multiplient. Ils visent à permettre aux jeunes d’identifier et de développer leurs compétences individuelles en terme de sens de l’initiative, de créativité, d’autonomie et de travail en équipe qui leur seront utiles aussi bien lors de la création d’une entreprise que dans le cadre d’un emploi salarié. À première vue, ces deux préoccupations paraissent évoluer dans des cadres de références et de pensées bien distincts qui semblent avoir peu de choses en commun en terme de valeurs : le fait associatif et l’engagement citoyen d’une part ; la compétitivité, la productivité et l’esprit d’entreprise d’autre part. Depuis 2013, le dispositif des Coopératives Jeunesse de Services (CJS) est expérimenté en Bretagne, sur le modèle québécois ; lequel existe depuis 25 ans dans cette province canadienne. Une CJS est un projet d’éducation à la coopération du travail et s’inclut plus généralement dans le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS). Ce dernier oeuvre pour la mise en oeuvre de projets économiques socialement innovants et la défense de valeurs de solidarité et de participation active. L’ESS en général et la CJS en particulier peuvent donc offrir un terreau fertile à l’engagement des jeunes, tant sur un plan professionnel que militant. La CJS a pour objectif d’éduquer les jeunes mineurs à l’entrepreneuriat coopératif sur le temps des vacances scolaires d’été. Accompagnés par deux animateur(trice)s, ces jeunes coopérants apprennent à conduire une entreprise coopérative : proposer des services à la population du territoire, prendre des décisions collectivement, définir une stratégie de commercialisation, décider de l’affectation des résultats. Pour ces jeunes, la CJS ne répond pas seulement au besoin de trouver un emploi d’été rémunéré. La coopérative cherche à initier les jeunes au fonctionnement démocratique d’une entreprise, à l’organisation collective du travail, à la gestion coopérative et au fonctionnement du marché. Par l’importance donnée à l’investissement bénévole (participation au Conseil d’Administration, aux différents comités « techniques », temps de formation), les CJS renforcent l’engagement des jeunes dans un projet co-construit collectivement. Si cette expérience permet, au niveau individuel, de découvrir son potentiel et ses compétences à valoriser ensuite dans une démarche de recherche d’emploi et d’insertion professionnelle, elle permet également, au niveau collectif, que le jeune coopérant s’engage pour le développement local de son territoire. Les bilans réalisés lors des expériences bretonnes et québécoises soulignent l’importance de l’existence de ces CJS pour les communautés de vie de ces jeunes : ainsi elles ont aussi pour but d’aider le jeune à s’impliquer et à être un acteur de changement sur son territoire, à créer de nouveaux liens intergénérationnels, à favoriser la transformation du regard des adultes sur les initiatives juvéniles en valorisant leurs capacités d’autonomie et de responsabilité. Dans le cadre des sessions « Travaux en cours », nous proposerons de faire état de l’avancée de notre recherche sur la CJS du quartier de Maurepas à Rennes, laquelle existe depuis le début de l’expérimentation bretonne en 2013. Dans le cadre de notre enquête, il s’agit de suivre la campagne 2015 de cette CJS depuis le lancement du processus (début 2015) jusqu’à son achèvement (fin été 2015) : constitution du comité local, recrutement des animateurs, recrutement des jeunes coopérants, fonctionnement de la coopérative etc. Notre recherche sera développée grâce à des méthodes qualitatives de récolte des données : observations participantes et entretiens approfondis des jeunes coopérants. Nous nous intéresserons particulièrement à la mobilisation et à l’engagement des jeunes sur ce projet de coopération. Partant de l’hypothèse que ces CJS se construisent en direction d’objectifs qui allient aussi bien les valeurs de l’engagement et de la participation que les valeurs de l’entrepreneuriat, nous cherchons à comprendre ce que viennent précisément chercher les jeunes coopérants qui 46 s’inscrivent dans ces expériences. Veulent-ils s’occuper pendant l’été ? Favoriser et développer leur employabilité ? S’engager et participer à la vie de leur territoire ? Leurs objectifs et motivations évoluent-ils au cours de cette expérience ? Vers des objectifs individuels ou au contraire plus collectifs ? Comment s’articulent ces différents niveaux d’implication et que nous révèlent-ils des cheminements juvéniles vers la construction et l’acquisition de leur place d’adulte actif et d’acteur engagé dans la vie de leur cité ?
Complete list of metadatas

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01893492
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Thursday, October 11, 2018 - 2:45:01 PM
Last modification on : Tuesday, November 26, 2019 - 4:26:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01893492, version 1

Citation

Emmanuelle Maunaye, Sandrine Rospabé. Comment concilier participation citoyenne et entrepreneuriat chez les jeunes ? L’exemple des Coopératives Jeunesse de Services.. Colloque international Jeunesse(s), Engagement(s), Association(s) et Participation(s), Jun 2015, Figeac, France. ⟨hal-01893492⟩

Share

Metrics

Record views

65