Entre subjectivité et narration : la voix-off dans quelques documentaires français contemporains

Résumé : À travers l’analyse de sept films documentaires réalisés dans les années 2000 par Chantal Akerman, Vincent Dieutre, Vladimir Léon, Henri-François Imbert et Raymond Depardon, ce texte se propose d’étudier différentes modalités d’utilisation de la voix-off à des fins narratives mais aussi subjectives. Aussi, c’est la fameuse omniscience de la voix-off qui est remise en cause par ces cinéastes qui l’utilisent au contraire pour divulguer leurs doutes et leur fragilité. La voix-off participe alors de l’élaboration de nouvelles formes narratives, en l’occurrence documentaires.
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01896360
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Tuesday, October 16, 2018 - 9:52:58 AM
Last modification on : Friday, November 16, 2018 - 9:56:03 AM
Long-term archiving on : Thursday, January 17, 2019 - 12:45:11 PM

File

narratologie-6346.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Antony Fiant. Entre subjectivité et narration : la voix-off dans quelques documentaires français contemporains. Cahiers de Narratologie, Laboratoire Interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés - LIRCES, 2011, Voix off et narration cinématographique / sous la direction de Christel Taillibert, pp.1-13. ⟨10.4000/narratologie.6346⟩. ⟨hal-01896360⟩

Share

Metrics

Record views

59

Files downloads

127