Exposer ou non sa peau sur le sable chaud tunisien : une impossible version du Sea, Sex and Sun ?

Résumé : Les plages sont des espaces où les comportements humains sont fortement codifiés. Dévoiler ou au contraire voiler son corps répond à des impératifs culturels complexes. L’exposition de la peau n’est jamais anodine, ni inoffensive d’un point de vue sanitaire, elle n’est pas non plus sans répercussion en termes de relations sociales. Une petite ville côtière en Tunisie est l’objet d’une observation directe depuis plusieurs années. La mise en scène corporelle y est décrite, notamment au regard du port des voiles et en termes des relations entre les hommes et les femmes. Le contact avec le sable ou l’eau et l’exposition au soleil participent de cette économie des gestes. Les stratégies mobilisées sont présentées à l’aune du concept de pollution sociale et en fonction des plages qui distinguent les plagistes entre eux.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-02172199
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Wednesday, July 3, 2019 - 3:35:31 PM
Last modification on : Friday, July 5, 2019 - 1:23:29 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02172199, version 1

Citation

Stéphane Héas, Corinne Héas. Exposer ou non sa peau sur le sable chaud tunisien : une impossible version du Sea, Sex and Sun ?. Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé, John Libbey Eurotext, 2011, 21 (2), pp.111-118. ⟨hal-02172199⟩

Share

Metrics

Record views

14