Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quelques implications pédagogiques de l’apprentissage de l’arabe comme langue pluriglossique et langue de spécialité dans un enseignement militaire de type Lansad

Résumé : Cet article traite de la spécificité de l’enseignement de l’arabe aux Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (ESCC), école de formation initiale des officiers de l’armée de Terre française. Il montre en quoi l’enseignement de l’arabe y est particulièrement révélateur de la pluriglossie de cette langue, puisque dépendant ici des besoins des apprenants. En effet, l’arabe, en tant que langue de spécialité militaire – si nous abordons d’un point de vue lexical le concept de langue de spécialité - est étudié par deux publics différents. Cependant, étant donné que les élèves-officiers des ESCC sont considérés comme « spécialistes d’autres disciplines » et que la formation qui y est délivrée est dite « intégrée » (militaire, académique et comportementale), nous pouvons voir ici une convergence entre Lansad et langue de spécialité. Encore faut-il déterminer de quel(s) arabe(s)il s’agit.
Complete list of metadatas

Cited literature [46 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-02188499
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Thursday, July 18, 2019 - 3:26:40 PM
Last modification on : Friday, January 3, 2020 - 11:54:05 AM

File

apliut-5561.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Marie Baize-Varin. Quelques implications pédagogiques de l’apprentissage de l’arabe comme langue pluriglossique et langue de spécialité dans un enseignement militaire de type Lansad. Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité - Cahiers de l'APLIUT, Association des professeurs de langues des Instituts universitaires de technologie (APLIUT), 2016, 35 (N° spécial 1), ⟨10.4000/apliut.5561⟩. ⟨hal-02188499⟩

Share

Metrics

Record views

63

Files downloads

84