Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Territoire, frontières et nation au Théâtre du Peuple de Bussang (1895-1914)

Résumé : Le Théâtre du Peuple est fondé par Maurice Pottecher dans son village natal, à Bussang, dans les Vosges, en 1895. Bussang est depuis 1871 un village frontière avec l’Allemagne, séparé de son « double » alsacien, Urbès, par le col de Bussang, percé dès 1847 par un tunel de 246 mètres permettant de faciliter les échanges entre l’Alsace et les Vosges. Des bornes frontières sont installées sur les lignes de crête, tandis que le 15e Bataillon de Chasseurs à pied stationne dans le village. Comment s’articulent le sentiment de Revanche et la revendication identitaire lorraine, encouragés par Maurice Barrès, lui aussi d’origine vosgienne, avec le projet de Maurice Pottecher de faire un « théâtre par l’art pour l’humanité » ? Notre proposition de communication, qui s’appuie sur un travail en cours sur l’histoire du Théâtre du Peuple de Bussang dans la perspective d’un ouvrage célébrant ses 120 ans d’existence, se propose de montrer que l’utopie du théâtre populaire, dont Maurice Pottecher apparaît aux yeux de la postérité comme un pionnier, naît dans un contexte de revendication nationale de nature républicaine, qui se structure en même temps que se développe l’Affaire Dreyfus. La question territoriale – le rapport entre le local et le national et la problématique de la frontière –, sous-tend le projet de Maurice Pottecher, qui défend une conception unanimiste du théâtre comme communauté de citoyens, sous l’influence d’un modèle largement mythifié du théâtre grec antique, et une conception particulariste de la nation comme assemblement de « petites patries » – Maurice Pottecher n’est pas éloigné en cela de la pensée barrésienne, même s’il récuse l’idée de Revanche –. Cet enjeu spatial se lit également au travers du répertoire qui célèbre tout à la fois l’attachement à la terre vosgienne et alsacienne (Le Sotré de Noël, 1897 ; C’est le vent !, 1901 ; Le Château de Hans, 1908), la défense de la patrie (La Passion de Jeanne d’Arc, 1904) et l’appel à la réconciliation tant nationale (Liberté, 1898), qu’avec les « étrangers » de l’autre côté de la frontière (La Nuit de Noël, 1907).
Complete list of metadata

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-02426504
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Monday, June 29, 2020 - 10:36:22 AM
Last modification on : Wednesday, November 25, 2020 - 10:34:25 AM

Files

DENIZOT pour HAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02426504, version 1

Collections

Citation

Marion Denizot. Territoire, frontières et nation au Théâtre du Peuple de Bussang (1895-1914). Congrès Les Mondes du spectacle au XIXe siècle, Société des Études romantiques et dix-neuvièmistes (SERD), Jan 2014, Paris, France. ⟨hal-02426504⟩

Share

Metrics

Record views

61

Files downloads

39