Les aspirations des étudiants hauts-normands à l’aune des disparités sociales et territoriales - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2019

Les aspirations des étudiants hauts-normands à l’aune des disparités sociales et territoriales

(1) , (2, 3)
1
2
3

Abstract

Dans la société de « la nouvelle économie du savoir », dont l’enseignement supérieur constitue l’un des piliers majeurs, les injonctions à la mobilité géographique, notamment internationale, sont nombreuses tandis que le paysage territorial universitaire poursuit ses transformations accompagnant de plus vastes réformes. Dans ce contexte, l’attractivité des établissements d’enseignement supérieur constitue un enjeu fort tant pour ceux-ci que pour les régions, en particulier en termes de développement local. Aussi, la question de la mobilité ou de l’immobilité étudiante, spatiale et sociale, est au cœur des transformations sociétales contemporaines. La Haute-Normandie , où une enquête de terrain a été conduite en 2014-2015, constitue un territoire spécifique, marqué par la proximité de la capitale, a priori attractive. Cette étude, relevant de la géographie et de la sociologie, s’inscrivait dans un projet de recherche financé par la région haut-normande, portant sur la compétition territoriale le long de l’axe Seine, dans le cadre de l’émergence du Grand Paris . Initialement, il s’agissait d’accroître la connaissance sur la population étudiante régionale dans une perspective interdisciplinaire, en analysant comment les contextes sociaux et spatiaux façonnent, sinon contraignent, les aspirations des jeunes avant, durant, voire après leurs études. Il fallait également interroger les relations Paris-région du point de vue de la mobilité et tenir compte de l’ancrage régional et de l’attachement à la région. Il s’est ainsi agi de questionner les « choix » (Blanchard et Cayouette-Remblière, 2011) de filières, de disciplines et d’établissements effectués par des étudiants inscrits en 2014-2015 dans une institution publique d’enseignement supérieur haut-normande, à partir de l’offre existante comme des projets énoncés, articulés aux coordonnées familiales. In fine, il s’agissait de déterminer si l’offre proposée au niveau régional était en adéquation ou non aux désirs et possibilités des jeunes accédant aux études supérieures. Une première partie présente le contexte socio-économique haut-normand ainsi que les choix méthodologiques qui ont prévalu lors de l’élaboration de l’enquête avant que soient évoqués, en seconde partie, les aspirations des étudiants et leurs rapports à une mobilité réelle ou potentielle, notamment vers Paris.
Not file

Dates and versions

hal-02434415 , version 1 (10-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02434415 , version 1

Cite

Fanny Jedlicki, Clarisse Didelon-Loiseau. Les aspirations des étudiants hauts-normands à l’aune des disparités sociales et territoriales. Parcours d'étudiants : sources, enjeux et perspectives de recherche / sous la direction de Philippe Cordazzo ; préface de Cécile Lefèvre, Ined éditions, pp 217-232, 2019, 978-2-7332-8008-9. ⟨hal-02434415⟩
57 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More