Sur la pointe des pieds : la lente émergence de la marche dans les politiques d’aménagement à Bogotá et Lima - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Sur la pointe des pieds : la lente émergence de la marche dans les politiques d’aménagement à Bogotá et Lima

(1, 2)
1
2

Abstract

Depuis près de trente ans, les métropoles andines misent sur les transports de masse pour assurer une offre de mobilité quotidienne aux habitants de Bogotá et Lima. En dépit d’investissements colossaux et du développement d’infrastructures gourmandes en espace en faveur des transports motorisés (voiture, bus, BRT, Métro, etc.), les expériences de déplacement dans ces deux villes sont pénibles : congestion et pollution, durée des déplacements et temps d’attente particulièrement longs, accidentalité élevée… Preuve en est, la mobilité quotidienne est citée dans les enquêtes d’opinion comme l’une des préoccupations principales des Bogotains et des Liméniens depuis une dizaine d’années. Pourtant, les agendas internationaux s’articulent de plus en plus aux priorités de durabilité urbaine. À titre d’exemple, le Forum mondial Hábitat III, qui s’est tenu à Quito en 2016, dans la continuité des Objectifs de Développement Durable, rappelait que les mobilités durables dans les villes des Suds constituaient un horizon prioritaire. Dans ce contexte, la marche se dégage comme un mode de déplacement omniprésent dans les métropoles andines. Longtemps inconsidérée et sous-estimée dans les enquêtes de mobilité urbaine et d’opinion, elle apparaît aujourd’hui comme le mode le plus utilisé dans ces villes, mais aussi comme le plus durable. À partir d’une première campagne d’entretiens réalisés à Bogotá et Lima, il s'agit de montrer la prise en compte paradoxale de la marche dans les politiques publiques. D’un côté, ces deux villes font la promotion des modes dits actifs, à travers la valorisation du vélo à Bogotá et dans les quartiers centraux de Lima, mais aussi par l’adoption de la Vision Zéro en matière de sécurité routière à Bogotá. Elles considèrent également que « le piéton » occupe une place centrale dans le système de mobilité urbaine. Mais d’un autre côté, les politiques d’aménagement peinent à intégrer concrètement la marche comme un mode de déplacement crédible au sein du système de mobilité urbaine. L’objectif est également de mettre en regard ces difficultés avec celles que rencontrent les habitants qui marchent au quotidien.
Vignette du fichier
Ducasse_Presentation_RFTM_VF.pdf (31.49 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03696242 , version 1 (15-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03696242 , version 1

Cite

Arthur Ducasse. Sur la pointe des pieds : la lente émergence de la marche dans les politiques d’aménagement à Bogotá et Lima. 4èmes Rencontres Francophones Transport Mobilité (RFTM), Jun 2022, Esch-sur-Alzette, Luxembourg. ⟨hal-03696242⟩
30 View
5 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More